Composants des vaccins

Vaccine components

En plus d’un ou plusieurs antigènes, un vaccin contient d’autres substances. Ces substances sont les suivantes:

  • les adjuvants: ils améliorent la réponse immunitaire au vaccin en la renforçant, en l’accélérant et en la prolongeant. Un exemple d’adjuvant est l’aluminium;
  • les excipients: il s’agit d’ingrédients inertes, tels que l’eau ou le chlorure de sodium (sel), ainsi que des conservateurs ou des stabilisants qui aident à préserver l’intégrité du vaccin pendant le stockage, maintenant ainsi son potentiel d’activité.

Ces substances sont systématiquement contrôlées pour s’assurer qu’elles sont présentes dans des quantités dont il a été démontré qu’elles ne présentent pas de danger. Des organismes de contrôle vérifient que leurs bénéfices sont mis en balance avec le risque d’une réaction à ces substances.

Il est possible qu’on retrouve dans les vaccins des traces d’autres substances utilisées dans le processus de fabrication, par exemple, l’ovalbumine (une protéine présente dans les œufs) ou la néomycine (un antibiotique).

Lorsque ces substances sont présentes dans une quantité susceptible de déclencher une réaction chez un individu sensible ou allergique, leur présence est signalée dans les informations sur le vaccin fournies au personnel de santé et aux patients. La notice indique alors par exemple si des précautions spéciales doivent être prises pour l’utilisation d’un vaccin sur les personnes souffrant de certaines allergies, comme dans le cas de vaccins contenant des traces d’ovalbumine inoculés à des personnes qui sont allergiques à cette substance.

 

Page last updated 13 mar 2020