Faits sur le COVID-19

Qu’est-ce que la COVID-19?

La COVID-19 est la maladie associée au syndrome respiratoire aigu sévère à coronavirus de type 2 (SRAS-CoV-2). Le SRAS-CoV-2 est une nouvelle souche de coronavirus qui n’avait pas été identifiée chez l’homme avant décembre 2019. Il existe différents types de coronavirus et, bien qu’ils circulent essentiellement parmi les animaux, certains peuvent également infecter les humains.

L’épidémie de COVID-19, qui a débuté fin 2019, a été déclarée une pandémie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 11 mars 2020 (1). Il s’agit de la première pandémie causée par un coronavirus.

Symptoms of COVID-19

Quels sont les symptômes de la COVID-19?

Les degrés de sévérité de la COVID-19 vont de l’absence totale de symptômes (patients asymptomatiques) jusqu’aux symptômes suivants:

  • fièvre,
  • toux,
  • maux de gorge,
  • modification ou perte du goût et/ou de l’odorat,
  • faiblesse générale,
  • diarrhée,
  • fatigue,
  • douleurs musculaires.

Dans les cas graves, les symptômes peuvent inclure:

  • l’infection pulmonaire grave;
  • le sepsis et le choc septique – une infection généralisée et une réaction inflammatoire.

Ces symptômes nécessitent tous des soins et un soutien médicaux spécialisés.

L’état du patient peut se détériorer rapidement, souvent au cours de la deuxième semaine de la maladie.

Quelles sont les complications de la COVID-19?

Un certain pourcentage des personnes touchées par la COVID-19 devront être hospitalisées, certains cas nécessitant même des soins intensifs, parfois pendant de longues périodes. Il se peut que les malades développant des symptômes respiratoires graves doivent être placés sous respiration artificielle, ce qui peut les rendre plus vulnérables aux infections bactériennes secondaires. De plus, les patients atteints de COVID-19 peuvent subir des complications telles que des accidents vasculaires cérébraux ou des crises cardiaques, en raison d’un accroissement de la coagulation sanguine. Certains patients éprouvent des symptômes neurologiques, tels que des modifications de la personnalité ou de l’attention.

Les taux d’hospitalisation augmentent rapidement avec l’âge, en particulier pour les personnes âgées de 60 ans et plus, ainsi que pour celles qui présentent des problèmes de santé sous-jacents.

Dans le cas de la COVID-19, le risque de décès augmente rapidement avec l’âge, et est nettement supérieur à celui de la grippe. Il est de plus en plus manifeste que certains patients peuvent souffrir d’effets à long terme de l’infection par la COVID-19, notamment des difficultés respiratoires et une accélération du rythme cardiaque.

Transmission of COVID-19

Comment la COVID-19 se propage-t-elle?

Bien que l’on suppose que les chauves-souris sont l’hôte initial du virus, ce dernier se propage à présent d’une personne à l’autre (transmission entre humains).

À l’heure actuelle, on estime qu’en l’absence de mesures de prévention, une personne infectée infectera en moyenne deux à trois autres personnes.

Le virus se transmet principalement par des gouttelettes et aérosols respiratoires en cas d’éternuements, de toux ou d’interaction avec d’autres personnes situées à proximité immédiate (généralement moins de deux mètres). Ces gouttelettes peuvent être inhalées ou se déposer sur des surfaces avec lesquelles d’autres personnes peuvent entrer en contact, ce qui risque de contaminer celles-ci lorsqu’elles se touchent le nez, la bouche ou les yeux. La transmission peut également provenir d’une personne infectée deux jours avant que les premiers symptômes ne se déclarent chez celle-ci.

Le virus peut survivre sur différentes surfaces pendant plusieurs heures (sur le cuivre ou le carton) et même jusqu’à quelques jours (sur le plastique ou l’inox).

La durée d’incubation moyenne (c’est-à-dire le délai entre l’exposition au virus et l’apparition des symptômes) est actuellement estimée, pour la COVID-19, à environ cinq à six jours, mais elle est presque toujours comprise entre un et 14 jours.

Risk groups of COVID-19

Qui est exposé au risque de COVID-19?

Tout le monde est exposé au risque de COVID-19, certains groupes de population présentant un risque plus élevé de développer des formes graves de la maladie. Les symptômes chez les enfants tendent à être moins graves que chez les adultes.

Les espaces intérieurs à forte fréquentation créent des possibilités d’apparition de foyers épidémiques de COVID-19; des foyers ont notamment été signalés dans des prisons, des centres d’accueil de migrants ou des usines du secteur agroalimentaire. Il est possible que l’air froid et humide augmente le risque de transmission.

Les groupes présentant un risque accru de développer des formes graves de la maladie COVID-19 sont les suivants:

  • les personnes âgées de 60 ans et plus;
  • les personnes présentant des affections sous-jacentes telles que l’obésité, l’hypertension, le diabète, une maladie cardiovasculaire, une maladie respiratoire chronique ou un affaiblissement du système immunitaire.
Prevention of COVID

Comment prévenir la COVID-19?

Les vaccins destinés à prévenir la COVID-19 sont devenus disponibles pour la première fois dans l’UE/EEE fin décembre 2020.

Il est recommandé de garder une distance physique (d’au moins un mètre ou, idéalement, deux mètres) vis-à-vis des autres personnes dans les lieux publics, et d’éviter les grands rassemblements afin de réduire le risque d’infection par les gouttelettes respiratoires.

Pour un aperçu des mesures que les personnes ou les communautés peuvent prendre pour contribuer à ralentir la propagation du COVID-19, vous pouvez consulter: Infographie: Mesures non-pharmaceutiques.

Le virus pénètre dans le corps par les yeux, le nez ou la bouche; il importe donc d’éviter de se toucher le visage si l’on ne s’est pas lavé les mains. Il est conseillé de se laver soigneusement les mains au savon et à l’eau pendant au moins 20 secondes, ou de les nettoyer soigneusement à l’aide de solutions, gels ou lingettes hydroalcooliques, où que l’on se trouve.

Treatment of COVID-19

Comment la COVID-19 est-elle traitée?

Scientifiques et cliniciens étudient actuellement plusieurs traitements de la COVID-19.

Les professionnels de santé traitent principalement les symptômes de la COVID-19 au lieu de cibler le virus lui-même, en apportant aux personnes infectées des soins de soutien (p. ex. oxygénothérapie, thérapie liquidienne), qui peuvent se révéler très efficaces.

Pour les patients gravement atteints ou dans un état critique, un certain nombre de médicaments sont en cours d’essai afin de cibler le virus, mais leur utilisation doit encore faire l’objet d’une évaluation plus approfondie. Plusieurs essais cliniques internationaux sont en cours pour évaluer l’efficacité de différents médicaments et anticorps.

Pour obtenir les toutes dernières informations disponibles sur les traitements de la COVID-19, veuillez consulter le site web de l’Agence européenne des médicaments (EMA): traitements et vaccins contre la COVID-19

Informations complémentaires

 

--------------------------------------------------------------------

Référence:

(1) Remarques introductives du directeur général de l’OMS lors de sa conférence de presse sur la COVID-19 du 11 mars 2020: https://www.who.int/dg/speeches/detail/who-director-general-s-opening-remarks-at-the-media-briefing-on-covid-19---11-march-2020 (EN)

 

Remarque: Les informations contenues dans la présente fiche technique sont destinées à l’information générale et ne sauraient se substituer à l’expertise et à l’avis personnels d’un professionnel de santé.

Vaccins contre la COVID-19

L’UE est chargée de veiller à ce que des vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19 parviennent au public dans l’UE/EEE. La Commission européenne autorise les vaccins contre la COVID-19, après évaluation par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et consultation des États membres de l’UE. Les premiers vaccins ont été administrés fin 2020.